Itinéraire d’un hospitalisé à Nice

Pendant la Grande Guerre, Nice est une ville de l’arrière. Sa vocation est l’accueil des soldats blessés et malades que la présence de nombreux hôtels rend possible. Cet itinéraire s’appuie sur le roman écrit par l’écrivain niçois Raoul Mille, Le Parfum d’Helena, et sur les ressources de la presse écrite issues des archives départementales des Alpes-Maritimes et des archives municipales de Nice. Quels aspects de la Grande Guerre révèle la vocation hospitalière de Nice ?

Itinéraire d’un hospitalisé à Nice pendant la Grande Guerre